Une semaine en famille dans les châteaux de la Loire

Posté dans : Europe, France, Home, Réflexions | 5

Chateau de Chenonceau

Ceci n’est pas un article sur l’aventure d’un baroudeur en sac Quechua dans les entrailles de la Terre. Ce n’est pas non plus un texte qui vous emmènera bien loin, chers lecteurs métropolitains. Non. C’est juste une petite histoire qui se passe tout près, entre Mulhouse et Orléans, avec une sacrée équipe : une famille-troupeau qui prend la route pour rejoindre une brebis égarée à 600 bornes de son Alsace natale. Prenez une famille nombreuse incluant bien sûr des personnes de 10 à 77 ans (je ne blague pas), un minibus (ou du moins l’une de ces grosses voitures à 6 ou 7 places), une 2CV des années 70 et des sacs de sandwichs. Ajoutez-y quelques petites routes nationales « parce qu’il y en a marre de l’autoroute », diverses pauses pipi, café, gâteau, visite, malaxez avec du temps jusqu’à l’obtention d’une maison en bord de Loire. Laisser lever pendant quatre jours, et… Observez le résultat.

PS : Comme je n’ai pas eu le temps de demander l’avis de tout le monde, j’ai fait exprès de ne mettre que des illustrations sans être humains reconnaissables (enfin certains reconnaitront un certain bob et une certaine chemise à carreaux… ) Et en parlant des photos : tout est fait avec un téléphone et certaines sont passées par Instagram !

- La France par les « petites routes »

La première journée de vacances, pour nous, s’est passée en grande partie sur la route. Départ matinal du sud de l’Alsace, par l’autoroute, jusqu’à Avallon où l’on bifurque sur la nationale. Pour le plaisir, on s’arrête à Vézelay dont on prend le temps de visiter le magnifique vieux centre et sa grande basilique. Il n’y a pas grand monde en ville, en ce début juillet…

 

Ensuite, il nous faut naviguer de village en village à l’aide d’une carte routière de 1996 (quand on vous dit vintage… ) Passent la Nièvre, le Cher… J’ai vraiment eu l’impression de voir un bout de France encore inconnu pour moi, pas déplaisant mais pas très vivant non plus. On arrivera à Beaugency en fin de journée, bien cuits mais contents. On a encore la force de se balader au bord de la Loire, juste au pied de la maison, le long d’une piste cyclable qui mène, apprend-on, jusqu’à Budapest. Bon, pour ce soir, c’est un peu juste mais pas de souci, on note l’idée.

photo 2-3

- Le Val de Loire : un terrain parfait pour des vacances en groupe

J’ai trouvé que la région orléanaise du Val de Loire était un chouette endroit pour des vacances en famille… Il faut avoir un moyen de circuler, certes, mais il y a plein de choses à faire en plein air. Les villages sont très mignons, chargés d’histoire, les terrasses sont grandes et on a la place de s’étaler (pas le choix, quand on est 10, voire 11 !) Si on avait eu des enfants plus jeunes, on les aurait certainement perdus dans le labyrinthe de maïs de Beaugency, au bord de la Loire. Les châteaux ont, je crois, le don d’intéresser autant les plus jeunes et leur imaginaire que les générations du dessus, qui apprécient l’histoire, l’architecture. Bref, c’est facile et ludique.

Coté villes, c’est Blois qui est la plus jolie, même si on a bien aimé Vendôme et qu’on commence à bien connaître (et apprécier bien sûr) Beaugency. J’ai déjà été à Orléans, mais ça mériterait une seconde visite pour mieux en parler. Bref, la région séduit vite et les Parisiens n’ont pas d’excuses : même pas deux heures de train !

- Des châteaux au kilo 

Chaumont, Blois, Cheverny, Chenonceau, Chambord… Voilà les noms des châteaux de la Loire qui s’égrènent à une heure d’Orléans et de Beaugency, là où nous sommes. Ils sont beaux, ils sont majestueux, bien mis en valeur, c’est un plaisir de les visiter. Comme ce n’est pas notre coup d’essai dans la région et que nous avons déjà pu visiter quelques-uns de ces châteaux, on choisit de découvrir Chenonceau et les jardins du château de Chaumont. Il est bon de consacrer une grande partie de la journée à ces visites, puisque souvent, le ticket permet de visiter le château et ses jardins. C’est le cas, par exemple, pour le château de Chenonceau, mais pas pour le château de Chaumont dont les jardins étaient à découvrir dans le cadre d’un festival spécifique. Autre détail intéressant : l’accès au château de Chambord est gratuit pour les moins de 26 ans ! A l’inverse, le château de Chenonceau ne propose même pas de tarif réduit pour les demandeurs d’emploi. Et si je devais reprocher un truc aux jardins du château de Chaumont, c’est l’absence de « lieux de vie ». Techniquement, il est interdit de pique-niquer dans les jardins (qui sont très grands et qui pourraient vraiment le permettre), il n’y a aucune poubelle, aucune fontaine à eau alors qu’il faut plusieurs heures pour faire la visite et que la chaleur peut être accablante. Offrir de l’eau potable aux visiteurs ne serait pas une mauvaise idée, et puis il y a beaucoup de seniors et de jeunes enfants. Juste pour bien profiter du temps passé et ne pas se précipiter…
Sinon, si vous prévoyez de faire plusieurs châteaux, intéressez-vous aux différents pass que propose l’office de tourisme, certains peuvent être intéressants.

Alors, si on fonctionne au coup de coeur : big up au château de Chenonceau, trop beau avec ses pieds dans l’eau, la richesse de son mobilier, ses divers objets trop collectors. Au dernier étage de la galerie, nous avons vu des restaurateurs en train de travailler tranquillement sur des oeuvres du château. L’histoire de ce château, dirigé par des femmes à travers les époques, est très bien expliquée, dans la galerie et dans le livret. Après la visite du château, on peut passer au moins autant de temps dans les jardins du parc et dans l’immense potager accessible à tous. Eh oui, tous les bouquets décoratifs du château sont composés de fleurs des jardins.

Allez zou, si vous voulez un avant-goût, voici deux petites visites virtuelles : à Chambord et au château de Blois.

 

 

- Vacances en famille : gérer un groupe nombreux et hétérogène

La plus grande difficulté dans les voyages en famille nombreuse réside sans doute dans la pluralité des envies et des capacités. Entre ceux qui sont chauds pour gravir des sommets et ceux qui ont mal au genou au bout de quelques mètres, il faudra faire la part des choses. L’essentiel étant de réussir à faire des activités ensemble sans frustrer tout le monde. Même si on se demandait tous comment on allait gérer (on a l’habitude de se retrouver chez nous, en Alsace, mais on n’avait jamais fait un tel trip intergénérationnel) je crois qu’on a trouvé le bon équilibre.

Par exemple, lors de la journée consacrée au festival international des jardins au château de Chaumont-sur-Loire, nous avons commencé par faire une petite visite tous ensemble, avant le pique-nique collectif. Ensuite, on est allés prendre le café, et là, chacun a fait ce qu’il voulait. Les « mamans » ont suivi une visite guidée, les grands-parents sont restés à l’ombre, et les moins de 25 ans, disons, ont glandé ou tenté d’entrer dans le château (mais on n’avait pas le ticket, notre feinte a pas marché, zut).

C’est ce savant équilibre qui nous a permis de passer un super séjour. Le matin, les plus matinaux profitaient du temps libre pour aller marcher dans le quartier pendant que les autres roupillaient. On a bien géré, honnêtement, il n’y a même pas eu de queue devant la porte de la salle de bain et la télé n’a été allumée que pour suivre le match France – Allemagne. A refaire, donc !

 

5 réponses

  1. Virginie C.
    | Répondre

    Nous avons fait les chateaux à vélo à 2 familles avec de jeunes enfants ! Cela se prête très bien effectivement à profiter en famille !
    En tout cas, j’aime bien vos photos :-)

    • Sarah Lachhab
      | Répondre

      Merci pour ton commentaire Virginie !
      En effet, coté vélo, il y a ce qu’il faut… On fera ça la prochaine fois !

  2. Nicolas
    | Répondre

    C’est vraiment très beau, merci pour les photos :)

  3. Lucie
    | Répondre

    J’ai grandit sur les bords de Loire mais du côté Maine et Loire, je connais les châteaux de ce côté-là mais pas ceux dont tu parles, enfin si de nom quand même. Je n’ai visité que Chambord que j’avais beaucoup aimé. La balade que tu as faite est une balade que j’aimerais beaucoup faire lors d’un passage en France. Ca devait être sympa en famille en plus :)

  4. Y’a tellement de choses à voir dans cette région! Vous avez eu du beau temps en plus =)

Répondre à 1001 découvertes d'une chti

Cliquez ici pour annuler la réponse.