Corse : Tendresse et saucisson au Salon des blogueurs de voyage

photo 3

Quelques jours après mon retour de la seconde édition du Salon des blogueurs de voyage, qui a eu lieu cette année à Ajaccio, il est temps d’en tirer un premier bilan. Après avoir beaucoup aimé la première édition, j’étais assez curieuse de voir comment se déroulerait ce nouvel opus. Spoiler : c’était super. Beaucoup de tendresse, de retrouvailles, de belles rencontres et de débats. Tout cela, sous le soleil d’Ajaccio. Que demande le peuple ? 

Samedi 2 mai. 7 heures du matin. Je pourrais dormir, prendre des forces avant un week-end qui s’annonce chargé, mais non, je suis déjà sur le pont, nerveuse, face à ma « to-do-list » d’avant le départ. Au même moment, ma copine Violaine est déjà quelque part entre Nice et Toulon, Audrey est dans le train, et Céline m’attendra dans quelques heures à la gare de Grenoble. On prend le bus toutes les deux vers Valence puis Toulon, pour retrouver une myriade de blogueurs voyage qui prendront, tous ensemble, le ferry de nuit vers Ajaccio. La journée s’annonce longue.

L’an dernier, c’est par curiosité et un peu par hasard que je me suis inscrite au Salon des blogueurs de voyage, qui se déroulait à Cannes à la mi-septembre. Un peu timide, un peu stressée, j’en suis repartie le coeur chargé de belles rencontres. J’en avais appris un peu plus sur le monde du « blogging voyage », une jungle à part, que j’observe et que j’expérimente. La première édition du salon m’avait donné envie de continuer à m’investir sur ce petit bout de blog, Longs Courriers, plus Courrier que Long, plus poétique que SEO. Et cette année, alors ?

D’avance, merci à tous. Pour les sourires, les dédales d’organisation, les surprises, et l’opportunité, simplement, de pouvoir partager ce moment ensemble. On n’est jamais tous d’accord, il y a toujours un couac ou deux, mais ça fait partie de la poésie de la chose !

Ambiance colo : retrouvailles et soirée sur le pont du ferry

En route. Nous voilà dans le bus, puis sur les quais venteux de la gare Valence TGV que je déteste tant, puis dans le TGV pour Toulon. C’est la fête, on frétille, on glousse, bref, on est intenables. Ironie du sort, le train prend du retard à quelques dizaines de kilomètres de Toulon seulement. On prend notre mal en patience. Je discute avec un couple d’Anglais un peu aristo mais adorables qui regrettaient légèrement d’avoir pris la nouvelle ligne Eurostar directe, Londres – Marseille. Ils sont là pour six semaines. Comme ils ont quitté Londres à 7 heures du matin, je leur annonce que le bébé royal est né dans la matinée. « Et alors ? C’est une fille ou un garçon ? » me demandent-ils, pressants. C’est marrant. Plus tard, je les retrouve dans la gare et leur donne une enveloppe pour se faire rembourser une partie de leur ticket puisqu’on a eu près d’une heure de retard. Je crois qu’ils s’en foutent mais ça les fait marrer de me revoir.

photo 1Nous arrivons au port, on repère de loin le gros bateau Corsica Ferries, et d’un coup, tout devient réel. Dans une petite pièce, un buffet corse nous attend. Et tout autour, un puis deux, puis trois, puis quatre blogueurs. Qui est qui ? On verra bien. Ambiance rentrée des classes, avec un gros goûter. Je reconnais tout de suite Lucie, Mathieu, Astrid, et puis bien sûr, Delphine et Jean-Philippe, Rattana, et tout le monde. Tout le monde. On se régale de ce qui sera la base de notre alimentation durant cinq jours : du fromage et de la charcuterie corse. Et du vin.

photo 3Une fois tous sagement embarqués – je partage une seyante cabine avec Violaine, Céline et Audrey – on court sur le plus haut pont pour apprécier la vue sur la côte. La playlist est tout aussi étonnante que décalée, mais on s’en fout, l’essentiel c’est qu’on trépigne d’impatience, et même s’il est déjà 23h, on danse déjà un peu, et on se marre. Le temps file et les cabines tanguent. A six heures, une douce voix nous intime de quitter la cabine au plus vite. 7 heures. Voilà le port d’Ajaccio. Tant qu’à faire, autant attaquer la première journée avec quatre heures de sommeil dans les jambes ! Tout le monde se retrouve au palais des Congrès où auront lieu les conférences et les rencontres lundi et mardi. Avant cela, on file chacun pour une journée de découverte thématique de la Corse, dont je vous parlerai plus tard…

Un regard qui évolue et des retours touchants

photo 1Vous l’aurez compris, l’intérêt premier pour moi dans un tel salon réside dans le contact humain avec les autres blogueurs avant tout. Mais des conférences et des séances de « speed-dating » m’ont permis, comme l’an dernier, de rencontrer des professionnels du tourisme : Offices de tourisme, marques, start-ups… Si, l’an dernier, je ne m’étais pas sentie très à l’aise face à eux, cette fois-ci, un vrai discours a été possible. Premier changement : je me suis présentée à tous les rendez-vous accompagnée de Violaine, il faut dire que l’on fait vraiment la paire et sa présence a vraiment tout changé. Seule, j’avais moins envie d’aller au devant des professionnels.

Il y a aussi ces retours inattendus. Je pense à Régis de l’Office de tourisme de l’Esterel – Côte d’Azur. Non seulement, il nous a reconnues, mais nous a chaleureusement félicitées sur nos récents textes. J’espère ne pas sonner prétentieuse, mais je ne m’attendais pas du tout à ce que ces pros se souviennent de mon blog. J’ai été simplement surprise par la gentillesse de beaucoup d’intervenants, très à l’aise, bienveillants. Du coup, Violaine et moi, on a envie d’aller faire des Polas en Belgique, un tour dans le Sud, une virée en Côte-d’Or…

Autre anecdote symbolique : nous avons pu revoir Sandrine et Anna, des Montagnes du Jura, grâce à qui Violaine et moi avons eu l’opportunité de vivre un week-end rigolo en Franche-Comté en mars. C’est lors de la première édition que ce petit projet était né, et voilà que nous parlions tranquillement de nouvelles idées, des suites à donner…

Grâce aux conférences, je réalise le boulot à fournir, encore, pour faire évoluer le blog. C’est marrant parce que, l’an dernier déjà, je m’étais dit « tiens, il faudrait faire une newsletter, tout ça ». Alors, j’ai toujours pas réussi, mais j’ai un peu fait évoluer la tête du site. J’ai des idées. Le blog vit sa vie, il change, le ton aussi, parfois. Plus de voyages en solo. Plus d’Europe. Plus de proximité. Il faut continuer ainsi…

Des modèles et des projets qui me donnent envie d’avancer

photo 4Sur les réseaux sociaux, du salon, on a surtout vu les jolies photos de plages, les mojitos et les petits fours. C’est comme ça, se réunir c’est forcément un peu faire la fête… Mais ce n’est que la partie immergée d’un rendez-vous qui, je l’espère, nous permettra de nous retrouver, de nous encourager, chaque printemps à partir de maintenant. Il y a beaucoup de blogueurs dont je regrette l’absence et que j’aimerais rencontrer, dans un salon, dans un tuk-tuk ou dans la rue, finalement. Et il y a ceux dont je connaissais la plume, l’humour, la répartie sur Twitter, les photos, avant de connaître le son de leur voix. Et puis les voilà. C’est un boost incroyable de passer quelques jours si bien entourée.

Se voir en vrai permet de se plonger dans les projets qui naissent, et qui forcément, donnent envie de se bouger les fesses. Je ne peux pas continuer sans parler de Delphine et Jean-Philippe, avec qui je pourrais parler des heures, qui se sont lancés dans un projet formidable : Lost in the USA, une plateforme d’inspirations de voyage aux Etats-Unis, avec plein d’infos et de récits. C’est absolument fantastique et je me réjouis de l’arrivée de l’été pour les suivre. Il y a aussi Clément, qui aime tant le voyage qu’il crée une start-up qui accompagne les voyageurs, Make It Travel. Ce réseau vous permettra de louer du matériel de voyage, de sport, chez des particuliers, pour éviter d’acheter ces palmes hors de prix qui serviront trois jours à la plage du camping. Autant les louer à Gisèle, la voisine, tout le monde sera content.
Comment ai-je pu l’oublier : il faut absolument suivre Mon week-end en Alsace, le projet de mon amie et compatriote Alsacienne d’adoption Laurène !

Et puis il y a Marie-Julie, qui nous a fait la surprise de traverser l’Atlantique pour venir goûter le saucisson corse avec nous. Cette femme-là, c’est juste mon modèle. J’adore son blog, j’ai adoré sa gentillesse quand elle nous a fait voir son Montréal à elle en décembre 2013, ses projets sont géniaux, elle manie avec brio son métier de journaliste et son activité de blogueuse voyage. Tout cela avec beaucoup de finesse, de rigueur. Elle publie prochainement un livre sur le voyage féminin en solo, j’ai hâte de le lire car elle fait partie de ceux dont j’ai tout à apprendre.

Alors forcément, tout ça, ça ouvre des petites fenêtres dans ma tête. L’énergie, c’est communicatif : quand tu as quelqu’un près de toi qui regorge d’idées, forcément, tu fais pareil. Façon éponge. Je quitte le salon exténuée mais conquise. Regonflée. Et comme tous mes camarades qui se sont retrouvés seuls dans un train, dans un ferry, sur une aire d’autoroute après ces cinq jours intenses, je me suis dit : allez. On fait.

photo 4

11 réponses

  1. Céline
    | Répondre

    Qu’est ce que tu écris bien !!! :-) C’est un très bon résumé du salon : riche, intense et rempli de belles rencontres. J’ai beaucoup apprécié partager ces moments avec toi et je pense que nous aurons l’occasion de nous revoir très bientot (on attendra pas cette fois 1 an avant d’aller prendre un verre !). Bises ma jolie :-)

  2. Emmanuel
    | Répondre

    « Plus poétique que SEO ».

    Voilà ce que je retiens de ce papier, écrit avec tes propres tripes. Tu dis chercher à faire avancer ton blog, sans trop de sérieux et pourtant en ces quelques lettres, tu as tout dit… Laisse la poésie parler, et tout viendra !
    Même si je ne partage pas tout l’intérêt d’un salon blogo-voyage, je comprends ton point de vue, ce que tu es venue y chercher. En espérant que des futures collaborations se mettent en place.

    • Sarah Lachhab
      | Répondre

      Hello Emmanuel ! Merci pour ton commentaire :) Je pense qu’on est assez d’accord, il y a différents intérêts à un tel rassemblement. Et forcément, c’est un exercice en soi de se retrouver face à des manières différentes de faire, d’écrire, de concevoir les choses. C’est comme ça. C’est bien de le savoir. Pour moi, qui n’ai pas de visées professionnelles avec mon blog, je cherche surtout du contact et de l’inspiration. J’ai trouvé tout ça, et je l’aurais trouvé aussi dans un gîte d’altitude avec les mêmes gens ! En espérant ne pas te louper la prochaine fois que tu passes à Grenoble entre une virée dans le Vercors et une autre dans la Chartreuse, je te souhaite une belle journée !

  3. Anne-Laure
    | Répondre

    Merci beaucoup Sarah pour cette mention de Make It Travel sur ton blog ;)
    Superbe article en tout cas !
    On se reverra au prochain salon ou avant :D
    A+
    AL

  4. Caroline
    | Répondre

    Merci Sarah pour ce bel article qui résume beaucoup de mes sentiments… j’attends le prochain salon avec impatience :)

  5. Nath
    | Répondre

    Très sympa cet article! Tu as totalement raison, ce genre d’événement c’est la parfaite occasion de rencontrer ces blogueurs que tu suis et connais virtuellement depuis plusieurs semaines voire plusieurs mois! J’ai été très heureuse de faire ta connaissance, tu es une fille super pétillante et enjouée et ça donne instantanément une bonne dose de pep’s! Cette émulsion entre nous était aussi très agréable et c’est vrai, rien de mieux de s’entourer de gens passionnés et passionnants pour stimuler sa propre créativité :) Une très belle expérience!

  6. Jessy
    | Répondre

    Je me souviens de notre échange sur Twitter quelques semaines avant le début du salon… ton article n’a fait que retourner le couteau dans la plaie! J’aurais tellement voulu y participer! En 2017 j’espère, vu que pour 2016 c’est déjà du fait de mon voyage en Amérique latine. Alors à dans 2 ans, autour d’un mojito et avec une playlist que j’ose espérer de meilleur goût :D

    • Sarah Lachhab
      | Répondre

      Mais oui 2017 sera sans doute top et on s’y croisera sans doute ! Merci pour ton ptit mot !

  7. Jennifer
    | Répondre

    Salut du Québec! Juste une petite note, le blogue de Marie-Julie c’est .ca ;)

    • Sarah Lachhab
      | Répondre

      Punaise merci d’avoir remarqué ça ! Je vais corriger… Bonne journée depuis la France !

  8. stefan cv
    | Répondre

    Dommage, j’ai manqué les deux premières éditions, dommage car cette édition était en Corse et c’est un endroit à visiter! Peut etre à la prochaine édition :D

Répondre à stefan cv

Cliquez ici pour annuler la réponse.