Ecrire des cartes postales en voyage : un plaisir ou une obligation ? (+ concours… )

photo 3

Des photos cartonnées, on en a fait partir des wagons, et on en a léchés, des timbres, durant notre tour du monde en 2013. On n’a pas compté (on aurait dû) mais il faut dire que l’on a eu envie, tout au long de la route, d’envoyer des petits clins d’oeil, au gré du vent. Malgré les pluies de tweets et de « like », l’arrivée d’une carte au timbre lointain ou les quelques mots à inscrire sur une photo cartonnée sont de vrais moments de plaisir. Et pour vous, écrire des cartes postales, est-ce ringard ou indispensable ? Combien en écrivez-vous quand vous partez ? Est-ce un plaisir ou une obligation ?
Surprise : on vous fait gagner deux cartes postales postales vintage du Vietnam, au bas de cet article !

Edit du 31 août : le concours est à présent clos, et les deux gagnantes, Marie et Mathilde, ont été prévenues par mail ! Merci à tous ! 

Des cartes collector de Corée du Nord… Aux disparues de Birmanie

Je me souviens bien du premier envoi (massif) de cartes postales. Dans le cadre de notre projet de webdocumentaire sur la vie à bord du Transsibérien, nous avions envoyé des cartes de Russie à tous ceux qui nous avaient aidés. A peine partis depuis quelques jours, nous étions déjà en train d’écrire des mots doux, bien au chaud, dans le train qui traversait la glace… Et puis c’est à Irkoutsk, en patinant jusqu’à la boîte postale, que nous avons déposé les cartes. Heureusement, elles sont bien arrivées ! Pour cet envoi-là, c’était quand même un sacré investissement.

IMG_0843

Ce n’était pas dans nos plans, mais en voyant qu’il était possible de trouver cartes et timbres en Corée du Nord, nous avons également envoyé quelques reproductions d’affiches de propagande gentillettes. Honnêtement, je ne pensais pas que cela passerait… Et puis finalement si. Je pense que ça a dû faire sourire les quelques amis qui ont trouvé ça dans leur boîte aux lettres !

photo 1

Mais le risque, avec les cartes postales, c’est évidemment qu’elles se perdent, voire même qu’elles ne quittent pas le pays où leurs auteurs se trouvaient. Je pense que c’est ce qui nous est arrivé en Birmanie. Encore une fois, un bon petit paquet de cartes, timbrées, apportées directement à la Poste. En général, j’aime bien m’assurer que les cartes soient bien tamponnées dans un bureau de poste, afin d’éviter qu’elles ne soient récupérées pour les timbres. Mais là, à Mandalay, le postier lui-même nous avait demandé de laisser les cartes dans une immmmmense boîte aux lettres en béton, haute comme un homme. Pas convaincue, je lance tout de même les cartes à l’intérieur… Je le regrette encore, les cartes ne sont jamais arrivées ! Enfin peut-être qu’on aura une surprise dans quinze ans, qui sait…

 

Les cartes postales… lancées à Strasbourg ? 

On en apprend, des choses, sur Wikipédia ! En préparant ce texte, j’ai lu que les premières « cartes postales » auraient été envoyées d’Alsace, ma région natale. Si elles ont été inventées en Autriche, sur le papier, c’est sans doute à Strasbourg qu’ont été écrites les premières cartes postales :

« En 1870, La Société de secours aux blessés militaires des armées de terre et de mer, future Croix-Rouge internationale émet une carte pour permettre la communication interne entre les comités locaux de cette société.

Le 12 août 1870, la ville de Strasbourg, assiégée par l’armée du général Von Werder, refuse toujours de se rendre. Le comité strasbourgeois de la Société de secours aux blessés, qui possède un stock de ces cartes, propose au général prussien de laisser les blessés et les assiégés communiquer avec leur famille. Le général accepte. Les cartes sont affranchies d’un timbre prussien de 6 Kreuzer. Ce courrier sera censuré à Karlsruhe, puis transitera par Bâle !

Les premières cartes postales à circuler en France sont transmises par deux administrations étrangères, allemande et suisse, et sont affranchies avec un timbre prussien. » (source)

Finalement, au début, une carte postale, c’était juste un message envoyé « à découvert », c’est à dire sans enveloppe. C’est à la fin du XIXe siècle que l’on verra apparaître, à Paris et dans le sud de la France, des reproductions de paysages et de bâtiments à envoyer. Déjà, la Tour Eiffel fait partie des images favorites…

Envoyer des cartes depuis son téléphone… Jusqu’à une boîte aux lettres

Pour s’assurer que les cartes postales arrivent bien au destinataire, on peut avoir recours à l’un de ces services en ligne qui propose d’imprimer et d’envoyer des cartes personnalisées. Cet été, Mopiti nous a proposé de tester leur site internet. Le principe est simple : l’expéditeur choisit une photo qu’il a prise lui-même, la recadre, la retouche, puis écrit son texte via le site de Mopiti. Ensuite, il saisit l’adresse, et pouf, la carte est imprimée sur du carton éco-responsable et envoyée au destinataire sous enveloppe (pour le cas où vous enverriez une photo particulièrement gênante, hein).

Ce qui manque ? Nécessairement, l’écriture personnelle. Même si le site propose différentes polices inspirées d’écritures manuelles, c’est clair, ne pas apposer sa propre écriture change quelque chose à la carte. Cela dit, la personnalisation est maintes fois compensée par la photo, unique en tous points de vue !

Pour voir, nous avons envoyé une carte postale « classique » et une carte postale Mopiti à nos Caribous de voisins. La carte Mopiti est très jolie avec son papier doux et ses coins arrondis. Il est également possible d’envoyer des cartes au format carré. Et les heureux voisins étaient très contents de la surprise !

Personnellement, je trouve que l’envoi par internet est très intéressant, et on peut imaginer plein de développements pour l’avenir. Pourquoi pas une écriture vraiment manuscrite, à l’aide d’une tablette et d’un stylet ? Pourquoi pas un timbre personnalisé également, puisqu’il me semble que la Poste offre déjà cette possibilité ?

Bon, la qualité de ma photo n'est pas top, c'est juste pour vous donner une idée...
Bon, la qualité de ma photo n’est pas top, c’est juste pour vous donner une idée…

La conception de la carte est très rapide et très intuitive. Côté tarif, il faut compter entre 2,90€ et 2,64€ par carte postale selon le pack choisi. Plus cher qu’une carte au Sri Lanka (30 roupies la cartes, 25 roupies le timbre vers l’Europe, soit environ 30 centimes d’euros le tout) mais avec au moins, l’assurance que la carte sera facilement acheminée jusqu’à votre correspondant.

Par ailleurs, Mopiti développe une initiative sympa : vous pouvez choisir d’envoyer des cartes postales à des personnes âgées souffrant d’isolement. Ca laisse une place aux belles histoires et aux rencontres improbables, alors bravo pour cette idée qui crée du lien…

Petits conseils pour bien réussir sa « mission » cartes postales 

– Le faire bien, ou ne rien faire du tout : Si écrire des cartes postales est un truc qui vous fait soupirer, n’en envoyez pas. Les personnes qui vous en demandent comprendront que ce n’est pas votre truc, et franchement, qui voudrait recevoir une carte si elle n’est pas envoyée de bon coeur ?

– S’organiser : pour l’envoi massif de cartes postales de Russie (plus de cent, si je me souviens bien) j’avais préparé les adresses en les écrivant à l’avance sur des étiquettes (type étiquettes de livres d’école). Ensuite, il n’y avait plus qu’à les coller sur chaque carte, en fonction du destinataire, et à écrire le texte… Depuis, j’ai un « fichier » d’adresses postales stocké en ligne. Je peux donc facilement y accéder et piocher les infos.

– L’image n’est pas le plus important : Dans certains pays, le choix de cartes postales ne fait pas systématiquement rêver et peut décourager. Promis, on ne vous jugera pas sur la qualité de l’image ! Le coté vintage, parfois, plaît beaucoup…

De jolies reproductions d'anciennes affiches communistes au Vietnam...
De jolies reproductions d’anciennes affiches communistes au Vietnam…

 

– Passer à la poste : Ce détour vous permettra plusieurs choses… Etre certain de choisir le bon timbre (international, ou selon les zones du monde), confier vos cartes à un postier qui pourra les tamponner devant vous. A partir de là, plus de risque que les timbres soient réutilisés.

– Ecrire pour décrire : J’ai souvent entendu des gens expliquer qu’ils n’envoyaient pas de cartes postales parce qu’ils ne « savaient pas quoi dire ». Une carte postale, c’est tout petit. Il y a la place de partager une pensée, un moment, un état d’esprit. Plutôt que se rabattre sur un simple « Il fait beau, les gens sont sympa, on mange des glaces », pourquoi ne pas essayer de décrire un moment sympa, un truc pas anodin, une pensée qui vous aurait donné envie d’écrire à cette personne particulièrement ? Et si d’aventure vous retombez sur cette carte, sur le frigo de l’heureux ami en question, retomber dans ce petit souvenir vous fera certainement sourire…

L'angoisse : il va falloir remplir toutes ces cartes !
L’angoisse : il va falloir remplir toutes ces cartes !

 

Un petit concours pour rire

Edit du 31 août : le concours est à présent clos, et les deux gagnantes, Marie et Mathilde, ont été prévenues par mail ! Merci à tous ! 

Et pour finir cette petite note de blog en beauté, on s’est dit qu’on allait vous proposer de gagner deux cartes postales du Vietnam. Il s’agit de reproductions d’affiches de propagande communiste, elles sont très belles et de très bonne qualité, à tel point que nous en avons ramené pour notre collection personnelle… Si quelqu’un lit le vietnamien parmi vous, qu’il n’hésite pas à nous les traduire !

Les deux cartes postales vietnamiennes à gagner...
Les deux cartes postales vietnamiennes à gagner…

 

J’enverrai ces cartes aux deux gagnants depuis la France, avec un petit mot ou vierges sous enveloppe, au choix… Mais comment faire pour gagner ? Trop facile ! Il suffit de nous laisser un commentaire en répondant à ces questions :

De quel pays avez-vous reçu votre carte postale préférée ? Quelle a été la carte postale la plus drôle de votre vie ?

Le concours sera ouvert jusqu’au vendredi 29 août à minuit ! Vous avez donc une semaine… Je ferai ensuite un tirage au sort parmi toutes les réponses. Les gagnants seront contactés par email, alors mettez une adresse valide. Vous n’êtes pas obligés d’aller liker nos diverses pages mais dans le doute, voici notre adorable page Facebook, nos fantastiques comptes Twitter (Manu, Sarah et Longs Courriers) et notre rutilant compte Instagram (avec un soupçon d’ironie, vous l’aurez compris… ). Chers lecteurs qui vivent hors de la métropole, vous pouvez aussi participer !
N’hésitez pas à partager l’article ! Par le biais de petits concours de la sorte, nous pouvons avoir la chance d’être lus par de nouveaux lecteurs, grâce à vous…

 

Et sinon, quoi de neuf ? Pour la rentrée, nous avons encore quelques histoires sri-lankaises à partager avec vous ainsi que notre bilan du voyage dans ce pays. En octobre, je me prépare un trip InterRail en solo à travers l’Angleterre et l’Ecosse (vos conseils sont les bienvenus) et nous allons essayer de vous parler un peu plus de Grenoble et de nos régions, l’Alsace et Rhône-Alpes ! Bonne rentrée à tous et merci de nous lire… 

17 réponses

  1. marie
    | Répondre

    Canon ces cartes postales ! On les collectionne aussi, surtout les vintage, alors on ne serait pas contre un exemplaire du Vietnam pour compléter notre stock. Notre plus belle carte postale nous est arrivée de Polynésie. Quoi de plus paradisiaque que les eaux transparentes de ce coin du globe ? Et la plus drôle c’est une superbe pub pour « l’entre-fesses », le petit truc qui permet de bronzer de vraiment partout. Insolite mais vrai ! Merci pour ce joli concours et bonne chance à tous les participants :)

    • Sarah Lachhab
      | Répondre

      Merci Marie pour ta participation ! Alors, vous l’avez testé, l’entre-fesses ?

  2. ema
    | Répondre

    j’adore les cartes postales ; j’adore en écrire et encore plus en recevoir. Je pense que la plus insolite fut été un mec un peu dénudé depuis la côte atlantique par une de mes très bonne copine qui l’a envoyée chez papa maman et celles que j’ai reçu de mes grands parents sont les plus précieuses car ils voyageaient beaucoup !

    Bon voyage !

    • Sarah Lachhab
      | Répondre

      Merci Ema ! Quoi de mieux que de retomber sur de vieilles cartes postales, conservées dans un coin ? ;)

  3. Cécile
    | Répondre

    Pour moi, c’est carte postale obligatoire pour la famille proche à chaque voyage. J’aime effectivement les retrouver sur le frigo de mes parents.
    Je sollicite mes enfants pour qu’ils fassent un dessin, ça fait toujours plaisir.
    Cette semaine nos cartes postales partiront de Slovénie.

    • Sarah Lachhab
      | Répondre

      Merci Cécile pour votre participation ! Heureusement qu’on a des frigos pour les afficher, ces cartes :)

  4. Théo BONIN
    | Répondre

    Je relisais justement quelques cartes postales que je recevais quand j’étais plus jeune. Ce n’est pas forcément ma préférée, ni la plus drôle, mais elle a été envoyée par l’un de mes meilleurs amis. Il est franco-suédois (son père est français, sa mère est suédoise) et a vécu dans la même village que moi durant 11 ans. Suite au divorce de ses parents, sa mère, son frère et lui se sont installés à Stockholm. Il y a deux mois j’ai relu une carte qu’il m’avait envoyé de Suède pour me souhaiter la bonne année. Rien d’extraordinaire si ce n’est qu’elle venait d’un mec qui allait me manquer durant toute mon adolescence. A mes 18 ans je l’ai rejoint une semaine à Stockholm, et il y a 3 semaines il est venu me voir dans la Drôme après 3 ans de Tour du Monde. C’est mon pote <3

    • Sarah Lachhab
      | Répondre

      Merci Théo pour ton commentaire ! C’est une très chouette histoire :)

  5. Mathilde
    | Répondre

    Ohhhh génial ! Je suis une grande fan de cartes postales alors là vous m’envoyez du rêve ^^ Je suis inscrite sur le site Postcrossing, je ne sais pas si vous connaissez?

    Ma carte postale préférée est celle que j’ai reçu d’une Russe grâce au site Postcrossing justement. La carte postale était tout mignonne avec un joli dessin d’une fille de dos. Ma correspondante russe m’a écrit sur cette carte quelques mots sur sa vie de tous les jours, ses états d’âme du moment, etc. Je ne sais toujours pas pourquoi cette carte postale m’a autant plu mais je pense qu’elle symbolise bien tout le bonheur que peut contenir un simple bout de papier cartonné ^^

    La carte postale la plus drôle? Les cartes postales de ma grand-mère en général ! Il y a quelques années, elle voyageait beaucoup et m’envoyait une carte postale à chacun de ses voyages. Mais elle se trompait souvent sur l’écriture de mon adresse ou même mon nom parfois (eh oui!), ce qui me faisait beaucoup rire ^^ Mais ses cartes sont toujours arrivées à destination :D

    Voilà voilà pour les petites histoires ;) à bientôt !

    • Sarah Lachhab
      | Répondre

      Merci beaucoup Mathilde ! C’est marrant, une amie m’a parlé de Postcrossing en écho à cet article également… Quelle super idée !

  6. Violaine
    | Répondre

    Bonjour!
    Ahhhh moi qui suit une grande fan de cartes postales, celles-ci completerai bien ma collection!!! :)

    Ma carte postale preferee: une carte postale du Guatemala avec un Quetzal, l’oiseau colore du pays, je l’ai recu etant petite et de la est ne mon envie de les collectionner, et de les envoyer a mon tour!

    La plus drole: certainement celle recue d’une amie a moi en vancances en Nouvelle-Zelande avec des messieurs pas trop habilles … ;)

    Joli blog, je le decouvre et l’adore, d’ailleurs j’ai like toutes vos pages :)
    Merci a vous pour ce beau partage d’aventures!!!

    Vio’ de http://www.vio-vadrouille.com

    • Sarah Lachhab
      | Répondre

      Merci beaucoup Violaine ! On se voit bientôt à Cannes non ? Je me réjouis de te rencontrer !

  7. Isabelle Doucet
    | Répondre

    Toujours aussi sympa de partager vos aventures.
    Ma carte postale préférée n’est pas une carte postale, mais une lettre reçue de Sainte-Hélène, oui, l’île, la vraie, celle de Napoléon. Elle m’avait été envoyée par des amis partis pour une grande virée dans les océans et qui avaient fait escale dans cette île perdue de l’Atlantique. Quelques mois plus tard, Jean-Paul Kauffmann publiait « La chambre noire de Longwood  » et je m’émouvait de ce singulier hasard.
    Quant à la carte postale la plus drôle et la plus stupide, mais je suis bon public et ça fonctionne toujours, c’est la tempête de neige. Débile et efficace.
    PS : on adore vous recevoir au Club de la presse de Grenoble alors n’hésitez pas à nous faire un petit coucou asap. (non, je ne corromps pas le jury)

    • Sarah Lachhab
      | Répondre

      Merci beaucoup Isabelle ! Trop bien cette histoire de lettre tout droit venue de Ste-Hélène… Je te fais un email très bientôt :)

  8. wohdrey
    | Répondre

    Chic ! Une carte postale ! Sûr qu’elle figurera en bonne place sur notre frigo, aux côtés des cartes tour à tour kitch, jolies, vintage ou… de franchement mauvais goût. Comme celle envoyée de Rome par nos amis qui nous ont annoncé que Monsieur avait demandé Madame (enfin Mademoiselle, à l’époque), au pied du Colisée. Le visuel était de toute beauté : une statue romaine dans son plus simple appareil, doté d’une paire de lunettes de soleil sur ses parties intimes. Classe.

  9. Sophie Meunier
    | Répondre

    Votre voyage à travers le monde est tout simplement extraordinaire! Merci de le partager avec nous. J’adore les cartes postales, j’aime y mettre beaucoup de soin pour les choisir et pour les écrire. C’est un p’tit moment de vie partagé au loin avec ses amis et quand je les relis, je voyage dans le temps des souvenirs, parfois avec beaucoup d’émotions.
    L’idée du concours est très sympa!
    Bonne route à vous deux!
    Sophie

  10. La Luciole
    | Répondre

    Bon, j’arrive après la bataille. Mais en tant qu’adepte des cartes postales, j’aime autant les envoyer que les recevoir. Après, j’avoue que quand j’ai dû en écrire 24 sur 4 jours, en vacances à l’île d’Oléron, ça avait un peu tourné à la corvée (à force de réclamer des cartes à tous les gens qui partent, faut bien envoyer en retour quand on part… ^^) Article super sympa, as usual. Et moi aussi je connais Postcrossing depuis peu, je trouve ça trop cool ! Et je crois que je vais essayer d’envoyer une carte à une mamie toute seule, c’est une chouette initiative ! :)

Répondre