Le tour du monde d’un petit appareil photo jaune

Un camps nomade mongol - Photo Elio
Un camps nomade mongol – Photo Elio

A quelques semaines du retour en France, cette nouvelle avait quelque chose de magique : le petit appareil photo Hejorama que nous avions emmené sur la route grâce à l’émission de radio Allo La Planète… est revenu à Paris !

On vous rappelle la petite histoire : l’association Hejorama et Allo La Planète ont envoyé cinq appareils photos jetables à des auditeurs désireux de tenter une drôle d’expérience. La règle du jeu était simple, il suffisait de faire cinq photos de n’importe quoi, n’importe où, et de refiler ensuite le petit boitier ainsi que son carnet à un autre voyageur croisé sur la route. Et inchallah, cinq voyageurs plus tard, l’appareil rentrerait au bercail pour livrer ses souvenirs mystérieux.

En apprenant que l’appareil était rentré sain et sauf, j’étais toute excitée à l’idée de découvrir ces images, qui tissent un lien invisible et aléatoire entre quelques voyageurs. Avec Elio, un chef cuistot qui reliait l’Australie à Oslo, nous avions partagé un dortoir à Shanghaï. C’était nos premières semaines de voyage. C’était loin. Mais la semaine dernière, soudain, la capsule temporelle s’est ouverte et nous a délivré de jolis clichés, à l’heure où la fabrication d’images et leur partage sont instantanés.
(D’ailleurs, Elio, si tu me lis, envoie-nous un petit mail : j’ai perdu mon carnet bleu et toutes les adresses avec…)

Après avoir pris le Transsibérien et avoir visité Pékin, l’appareil a repris le train dans l’autre sens. Il s’est arrêté en Mongolie. Ensuite, il a pris l’avion pour l’Australie… Et a fini sa petite vie bien remplie dans l’Hexagone. Pas mal.

Vous pouvez découvrir les photos et les annotations des voyageurs ici, sur le site d’Hejorama.

Je suis si heureuse que des telles choses soient possibles. C’est gratuit, c’est poétique, ça fait sourire et c’est déjà tellement suffisant. J’espère que bientôt, d’autres appareils reviendront, au gré des marées. Merci à Hejorama, merci à Allo la Planète !

2-645x430 1-645x430

Une réponse

  1. Laurent
    | Répondre

    C’est extra en effet. Pourquoi n’y aurait-il que nous qui voyagerions en effet, les appareils photo aussi y ont bien droit, ils nous rendent tellement de service sur les routes du monde. Ils sont quelquefois un peu capricieux et on aussi par endroits une certaine propension à filer avec une personne indélicate qui l’emprunte … à long terme, mais on leur pardonne !

Répondre