Trois mois… mais tout à faire

7 novembre – 7 février. Le grand départ, c’est pour dans trois mois, et pourtant, tout reste à faire. Mais il faudra s’en sortir avec seulement deux paires de bras et autant de cerveaux. Voilà un petit panorama de ce que nous avons à faire, encore, durant ces cent derniers jours… Et malheureusement, ce n’est certainement pas une liste exhaustive.

Le matériel
Mis à part quelques vêtements et petits objets que nous possédons déjà, il va falloir pas mal investir côté matériel. Pour le sac à dos, d’abord, qui est vital puisqu’il renfermera tout ce que nous possédons. 50 ou 60 litres, selon les modèles, les prix… L’essentiel étant de pouvoir accrocher un sac de couchage à l’extérieur et d’avoir un accès facile à tous les espaces du sac à dos. Je vous parlerai plus tard de tout ce qu’on espère entrer dans chaque sac… Une autre paire de manches.
Ce qui est certain, c’est que la première partie de notre voyage se fera dans un environnement très froid (la Russie et le Transsibérien en février…), nous partirons donc très couverts et nous tâcherons de revendre, de renvoyer en France ou d’échanger certaines pièces.
Du point de vue technique, nous avons besoin de beaucoup de matériel spécifique pour nos reportages. Nous emmenons l’un de nos Reflex (peut-être les deux?), une petite caméra type GoPro et nous espérons acheter une caméra semi-pro que nous connaissons bien, la Sony Nex VG20. Côté traitement, ça sera sur un MacBook Pro déjà possédé. Tout cela représentera un sacré poids dans le sac à dos… Mais impossible de faire l’impasse.

Les billets
Côté vols, nous les prendrons tous avec l’agence londonienne Travel Nation, qui nous ont fourni un bon devis ! Ensuite, ça sera du cas par cas : hors les billets du Transsibérien, nous trouverons ce qu’il nous faut sur place. Un souci en moins, donc.

Les visas et assurances
De la paperasse… Et pas drôle avec ça. Mais obligatoire. Heureusement, nous aurons besoin des trois visas les plus « compliqués » à avoir dans le début du voyage : Russie, Mongolie, Chine. Nous avons donc au moins la chance de faire les démarches d’ici. Comme nous allons prendre nos billets pour le Transsibérien avec l’association Slaventures, nous allons également faire les démarches de demandes de visas pour ces trois pays-là à travers eux. Il n’empêche qu’il faut remplir plusieurs documents très compliqués, et encore : nous nous savons chanceux d’avoir un passeport français. Pour les autres pays, il devrait être possible de faire les formalités sur place.
Pour l’assurance voyage, nous bénéficierons de la couverture de trois mois offerte par nos cartes bancaires respectives. Pour les huit mois restants, nous opterons soit pour une prolongation (environ 440€) soit pour l’assurance « Marco Polo », chez Avis International.

Nos appartements
Finalement, c’est le plus simple : les préavis sont envoyés, il n’y a plus qu’à… tout vider dans trois mois ! Moi, dans mon intense recherche de fonds, j’ai décidé de vendre le maximum de choses et j’organiserai donc une journée « vide-appartement » à Grenoble, fin janvier. Tout doit disparaitre !

Les dossiers
Ces trois mois sont aussi, pour moi, le théâtre d’une intense recherche de piges et de propositions de projets. Les idées sont là, toutes fraîches, il ne reste qu’à leur trouver preneur dans les médias français. Alors si votre tonton travaille dans un média qui pourrait coller avec notre projet, vous savez quoi faire !
Il existe également plusieurs prix et bourses pour les journalistes où je tente ma chance. Croisons les doigts…

Les vaccins
Etape obligatoire pour limiter les risques – et aussi pour obtenir quelques visas. Le rendez-vous est pris pour début décembre. Manu a déjà quelques vaccins, mais pour moi qui n’ai jamais fait plus de deux heures d’avion, je suis partie pour me faire la collection complète.

Voilà un premier débroussaillage… Je sens que dans quelques heures, j’aurais déjà plusieurs points à rajouter à cette liste. Heureusement que je bosse 24h/24 pour faire avancer le dossier :)

Sarah

 

4 réponses

  1. SJ
    | Répondre

    Le prix de l’extension de l’assurance de vos CB est exorbitant. Je me souviens avoir payé beaucoup moins lors d’un long séjour à l’étranger.

    Les vaccins peuvent représenter un poste de budget supplémentaire. 140€ pour la fièvre jaune et l’hépatite A…

    • longscourriers
      | Répondre

      Hey !
      Pour l’assurance, rien n’est encore tranché. Cela dit, 400 et quelques pour ajouter 9 mois aux trois mois déjà prévu ne me semblait pas tellement cher, j’ai vu des chiffres plus élevés dans certains budgets. Et puis certains dépensent ça en France pour leur mutuelle chaque année.
      Si tu as des bons plans, je suis preneuse, parce que je n’y connais pas grand chose en assurances… A mon grand dam.

      Les vaccins sont comptés dans le budget. Manu en a déjà fait certains, mais moi, n’ayant pas été piquée depuis mon enfance et n’ayant plus de mutuelle, je vais douiller… Mais je serrerai les dents, aux deux sens du terme :)

      • SJ
        | Répondre

        Je n’ai pas de plan particulier, c’était l’assurance de ma propre CB. Mettons cette grosse différence de tarifs sur le compte de l’inflation ^^

        • longscourriers
          | Répondre

          Héhé :) mais tu as raison, il faut que je sonde toutes les offres et que je me force à comprendre. Manu me dit aussi que le tarif peut varier si tu es que dans un pays ou deux ou si tu en fais plein. Vaste et opaque monde des assurances..
          (Mais la vraie blague c’est le consulat russe qui te demande une assurance voyage provenant d’une liste assez courte d’assureurs. Vraiment sympa… )

Répondre