Voyage : une trousse de toilette « sèche » ? Trop facile !

Posté dans : Uncategorized | 7

IMG_7384Partir longtemps rime souvent avec partir avec le strict nécessaire. Le plus léger. Le plus simple. Et pour éviter les catas à la sortie de la soute de l’avion, le plus sec, aussi. En réfléchissant à ce que les voyageurs devaient prendre dans leur trousse de toilette, je me suis intéressée aux produits d’hygiène secs. Et là, surprise, je découvre qu’il existe des shampooings et dentifrices conditionnés sous d’autres formes. En savon sec, en pastille, en poudre… Plus légers, plus durables, souvent plus écolos, ces produits peuvent être pratiques pour les voyageurs.

Alors, j’ai cherché. Plusieurs enseignes, souvent « écolo-friendly », proposent des shampooings solides, des savons de diverses formes adaptés aussi bien à la peau qu’aux cheveux. En voilà un triangulaire, un autre en forme de fleur. Et puis j’ai posé des questions par email à Lush, qui m’a envoyé de quoi tester leurs galets de shampooing. Enfin, j’ai discuté avec Franck, le co-fondateur des savons Gaiia, qui a été très intéressé par notre projet et qui nous a aussi très gentiment fait découvrir ses produits.
IMG_7360Après la recherche, vient l’expérience ! Pendant une semaine, j’ai utilisé un galet Lush, et la suivante, un savon Gaiia. Pour moi qui était une habituée du bon vieux flacon de shampooing, c’était étonnant. Mais il faut dire que, voyage ou pas, cette alternative à la bouteille (chère, rapidement vidée, et aux composants pas toujours très bons) est intéressante. Et encore, le flacon de Dop, premier shampooing populaire, ne date que de 1934 (merci Wikipedia). J’ai des cheveux bruns et raides, jusqu’aux épaules, très simples, sans spécificités particulières sinon celle d’être nombreux et épais. Ma première crainte : obtiendrais-je assez de mousse pour tout bien frotter ? Dans les deux cas, oui ! Chaque cheveu a eu sa dose. Jusque-là, rien de bien différent. J’ai surtout remarqué qu’au rinçage, la sensation est différente. Je ne sais pas si le mot est juste, mais mes cheveux « attachaient » un peu, ils n’étaient pas glissants. « C’est qu’ils étaient propres » a réagi ma copine Chloé qui s’y connaît dans le domaine. Manu, lui, n’a pas vraiment senti de différence. Après, j’ai fait un peu plus attention au démêlage, et voilà, le tour était joué.
Secs, je ne vois aucune différence – et les gens à qui j’ai posé la question non plus – et j’ai presque l’impression que mes cheveux sont plus « légers ».
Au téléphone, Franck m’a aussi expliqué que le lavage au savon permettait d’avoir, au fur et à mesure, les cheveux moins gras. Ce qui se ressentait aussi, à terme, sur la peau. « Les personnes à peau mixte ont le sentiment d’avoir le front moins gras », disait-il.

IMG_7378

Conclusion : c’est adopté ! Pour le voyageur, les avantages sont nombreux. Un savon est bien plus léger et carrément plus durable qu’un flacon de 250 ml. Qui se souvient avoir « fini » un savon, d’ailleurs ? Et ce simple savon vous permettra de vous laver corps, visage, cheveux… mais peut aussi être utilisé pour une petite lessive. C’est aussi moins dangereux pour vos affaires, car le risque de voir une bouteille couler parmi vos dernières réserves de vêtements est totalement écarté. Enfin, dernier avantage – et non le moindre – c’est bien plus écologique d’utiliser ces savons naturels que des shampooings liquides. Mais là, je n’ai pas les connaissances pour vous expliquer tout en détail et je préfère vous renvoyer sur la Foire aux Questions de Gaiia qui répond aux principales interrogations.

IMG_7371

Voilà pour les cheveux… J’ai également testé du dentifrice en pastilles, chez Lush. Pratique pour les mêmes raisons que le shampooing, le dentifrice sec peut aussi être présenté sous forme de poudre. Pour se brosser les dents, il faut prendre une pastille entre ses dents, la casser, et se brosser les dents avec une brosse à dents mouillée, comme d’habitude. Si la sensation d’hygiène était là, je n’ai pas trop aimé les petites « miettes » de dentifrices qui se promenaient un peu partout. Il faudrait donc que je teste la poudre, ça pourrait être intéressant.

Voilà ! J’espère que ce tour d’horizon vous aura intéressé. Dernière chose : finalement, voyageur ou pas, quand on parle de cheveux, c’est toujours à l’appréciation de chacun. Charlène, qui part faire le tour de l’Asie dans quelques jours, avait publié il y a peu un article sur sa « stratégie » capillaire pour le voyage. C’était différent, mais vraiment très intéressant !

Si d’aventure vous aviez des remarques ou des conseils sur les choses pratiques à glisser dans la trousse de toilette et dans le sac à dos des voyageurs, surtout n’hésitez pas, nous sommes en pleine réflexion :)

[ PS : Comme c’est Noël, on relance un peu quelques bouteilles à la mer… Si vous voulez participer à notre projet de webdocumentaire sur la vie à bord du Transsibérien, nous avons lancé une campagne sur KissKissBankBank. Si vous voulez nous suivre sur Facebook, la page à « liker » est juste là ! Merci beaucoup et bonne fin d’année… La suivante sera folle, c’est promis ! S. ]

7 réponses

  1. Micah
    | Répondre

    Merci! On se pose les mêmes questions en ce moment!

  2. Charlène
    | Répondre

    Salut ! Je voulais te laisser un commentaire plus tôt mais entre la fin du déménagement et les fêtes… Il est super ton article et très intéressant ! C’est cool si tu as trouvé un solution qui te convient ;)

    • longscourriers
      | Répondre

      C’est dingue que tu aies trouvé le temps de le faire ! Merci ! Et j’en profite pour dire : bonne préparation, foncez ! On est avec vous :)

  3. vert citron
    | Répondre

    adeptes des savons à froid et des shampoings solides, je dois bien dire que c’est vraiment top quand on part en voyage ou en vacances! les trousses de toilettes diminuent de moitié et les emballages avec! :)

  4. Raphael
    | Répondre

    Merci pour tous ces excellents conseils, je vais essayer de ce pas le dentifrice en poudre, c’est ce qui manque à ma collection. Sinon le savon à froid, bien sur, indispensable. Bonne route :-)

  5. […] de toilette / santé On a déjà parlé plus bas de la trousse de toilette sèche. La nôtre sera sobrement composée de deux brosses à dents, de quelques savons Gaiia, d’un […]

Répondre